Les Soirées Cinéma BD

Vendredi 4 décembre, à 19h30

En partenariat avec le cinéma Luminor, le SoBD vous propose une soirée spéciale de projection sur la bande dessinée, avec deux films, consacrés à deux artistes présents sur le salon : Daniel Goossens et Jean-Claude Mézières. L’ouverture de la soirée se fera en présence des deux artistes. Chaque projection sera suivi d’un rencontre-débat avec le réalisateur du film.

Le Luminor est LE cinéma du Marais. Installé à quelques minutes à pied du SoBD, il dispose de deux salles confortables et d’un salon fort accueillant. Le Luminor vous reçoit pour une soirée Ciné BD en partenariat avec le SoBD 2015.

— Le Luminor, 20 rue du Temple, 75004 Paris —

Goossens par Jean-Loup Martin, une avant-première du SoBD 2015 !

Jean-Loup Martin a réalisé depuis de nombreuses années près d’une centaine de documentaires sur des artistes de bande dessinée, qu’il a rencontré et interrogé, parfois à plusieurs reprises. Le réalisateur livre ainsi des portraits d’artistes, chez eux, assis à leur table de travail. Aux côtés de Jean-Loup Martin, entrez dans le jardin (pas secret mais quand même privé) de Daniel Goossens. Un film montré en première exclusivité au Luminor, à l’occasion du SoBD 2015.

« Goossens, c’est l’un des secrets les mieux gardés de la bande dessinée d’humour. C’est quelqu’un qui a un retour d’affection de ces confrères bédéistes. Son influence est du côté du non sens britannique, et notamment des Monty Python. »

« Ma première BD, dessinée dans un cahier de brouillon, c’est une histoire de cow-boys et d’indiens. »

Jean-Claude Mézières par Avril Tembouret, ou la naissance de la page 52

Un dessinateur s’assied à sa table à dessin. Devant lui, une page blanche. Dans sept jours, la page blanche sera devenue une planche de bande dessinée. Solitude, labeur, maîtrise, fulgurances, impasse, découragement… Par quels chemins mystérieux le dessinateur va-t-il passer ? Un film en immersion, dans l’intimité de l’atelier de Jean-Claude Mézières, l’un des maîtres du 9e Art. Une leçon de bande dessinée en temps réel, jour après jour. Pendant 7 jours, une équipe de tournage a filmé Mézières au travail sur la page 52 de l’album Souvenirs de futurs, opus de la célèbre série Valérian et Laureline.

« Le film, d’une durée de 43 minutes, retrace cette aventure. Il invite le spectateur à se glisser dans l’atelier d’un créateur de bande dessinée, jour après jour, à la pointe de son crayon. C’est une plongée dans le « faire » du dessin, entièrement dédiée à la question de la création en bande dessinée : narration, mise en scène, techniques, documentation, influences… »

Programme complet de la soirée cinéma

  • 19h30 – 19h45 : présentation de la soirée par les deux réalisateurs (Jean-Loup Martin et Avril Tembouret) en présence des deux artistes (Jean-Claude Mézières et Daniel Goossens) ;
  • 19h45 – 20h15 : projection en avant-première et en exclusivité du documentaire Goossens de Jean-Loup Martin ;
  • 20h15 – 20h45 : débat avec le réalisateur Jean-Loup Martin ;
  • 20h45 – 21h30 : projection de L’Histoire de la page 52, d’Avril Tembouret ;
  • 21h30 – 21h50 : débat avec le réalisateur Avril Tembouret.

Le plan ci-dessous vous indique les positions respectives du SoBD (au centre) et du Luminor Hôtel de Ville (à gauche).

Ticket de Cinéma
Logo cinéma Luminor

Tarif de la séance

comprenant la présentation par les deux artistes, les deux films et la rencontre avec les deux réalisateurs : 8,5 € par personne.

Tarif réduit (y compris le week-end) : 7 €.

Accès gratuit pour les participants à l’une des deux Master Classes avec Goossens et Mézières (présenter votre billet à l’entrée du Cinéma).

Encore quelques places disponibles pour la Master Classe de Daniel Goossens (limitée à 18 personnes).

Versions DVD

Le Goossens de Jean-Loup Martin n’existe pas en DVD. Il sera projeté pour la première fois au Luminor à l’occasion du SoBD 2015. Mais plusieurs documentaires du réalisateur seront disponibles sur le salon, sur le stand de L’Harmattan. Le documentaire d’Avril Tembouret existe en version DVD. Il sera possible de le trouver sur le salon sur le stand de la Galerie Oblique.