Les invités d’honneur du salon

Chaque année, le SoBD met à l’honneur deux personnalités de la bande dessinée : un artiste et un auteur d’ouvrages sur la bande dessinée ayant notamment porté son travail sur l’artiste en question. Après Denis Bajram et Thierry Bellefroid en 2012, Catel et José-Louis Bocquet en 2013, David B. et Jean-Marc Pontier en 2014, le SoBD à le grand plaisir d’accueillir Daniel Goossens et Yves Frémion comme invités d’honneur de son édition 2015.

Daniel Goossens et Yves Frémion seront présents le samedi 4 décembre 2015. Le dessinateur participera tout d’abord au démarrage de la performance menée par Les Soirées dessinées avant  de participer aux trois rencontres du Cycle des Invités d’honneur, à compter de 14h30 : la table ronde Science et dérision, la Conférence des invités d’honneur et la rencontre De la littérature, du lyrisme et du sarcasme. Yves Frémion le rejoindra pour les deux dernières rencontres. Participeront également à ces rencontres Christian Rosset, François Ayrolles et Anne Baraou. On pourra retrouver encore Daniel Goossens pour un Commentaire de planche, le dimanche après-midi.

De plus, le Musée Éphémère du SoBD 2015 proposera une exposition inédite et exclusive d’une sélection d’œuvres de Daniel Goossens. Enfin, l’affiche de cette nouvelle édition de notre salon a également été signée par Daniel Goossens.

Daniel Goossens & Yves Frémion

Invités d’honneur du SoBD 2015

Yves Frémion

On doit à Yves Frémion d’innombrables articles sur la bande dessinée, publiés dans différents titres de presse et notamment Fluide Glacial, magazine auquel le rédacteur a collaboré très régulièrement pendant près de 40 ans, de 1975 à 2014. Yves Frémion a également écrit plusieurs ouvrages consacrés au 9e Art, dont un titre sur Reiser, dans la collection « Graffiti » (1974), ou encore Les nouveaux petits miquets, qui faisait un tour de table des jeunes créateurs de bande dessinée au début des années quatre-vingt. En 1997, Yves Frémion signe une monographie consacrée à Daniel Goossens, Gossens, un mec ordinaire pas ordinaire. Il assure aujourd’hui la direction de la publication de la revue Papiers Nickelés, qui se consacre à la bande dessinée et au dessin imprimé sous toutes ses formes.

Yves Frémion

Yves Frémion dans son atelier. Photo Joanna Quelen – Moodstep

Daniel Goossens

Depuis plus de trente ans, Daniel Goossens laisse sa trace sur la bande dessinée francophone. Ancien et fidèle collaborateur de la revue Fluide Glacial, il a produit une vingtaine de livres appartenant tous au registre humoristique, décliné dans une forme absurde et satirique. La question religieuse (Le Messie est revenu), la science (La Vie d’Albert Einstein), le cinéma (Route vers l’enfer), la littérature (Georges et Louis racontent) tiennent une place importante dans l’œuvre de Goossens : le dessinateur montre un talent remarquable à mettre en image les postures convenues en les confrontant à des situations qui leurs sont étrangères, produisant ainsi un décalage qui peut susciter tout autant le rire que le malaise. Le lieu le plus commun acquiert ainsi une étrangeté qui dévoile son caractère artificiel. La grande originalité de l’humour de Daniel Goossens est rendue par un dessin d’une immense qualité, le tout faisant de cet artiste une figure admirée par de très nombreux dessinateurs de bande dessinée. Près de vingt ans après avoir reçu le grand prix d’Angoulême, Daniel Goossens est incontestablement devenu un maître du 9e Art.

Daniel Goossens

Daniel Goossens